Morgane Métraux

12.11.2021

Les sœurs Métraux grappillent des points à Djeddah

Avec des scores solides sous le par lors de la finale, les deux proettes lausannoises Kim et Morgane Métraux avancent au classement individuel lors de l’Aramco Team Series à Djeddah – Morgane au 57e et Kim au 77e rang.

2021-11-12

Le Ladies European Tour a séjourné pendant deux semaines en Arabie saoudite, plus précisément au Royal Greens & Country Club du King Abdulla Economic City – à environ cent kilomètres au nord de Djeddah et de La Mecque, au bord de la mer Rouge – où ont eu lieu deux tournois dotés chacun d’un million de dollars. Après l’Aramco Saudi Ladies International la semaine passée, c’est le quatrième et dernier des quatre tournois de l’Aramco Team Series qui s’est joué cette semaine. Chaque équipe est formée par trois proettes et un(e) amateur(e). Parallèlement, il y a un classement individuel pour les 108 proettes en lice. Le prize money d’un million de dollars de l’Aramco Team Series se répartit sur deux classements, soit 200 000 dollars pour l’individuel et 800 000 dollars pour les équipes.

Birdies à gogo pour Morgane Métraux

Deux Suissesses ont pris le départ en Arabie saoudite. Contrairement au tournoi classique du LET la semaine passée (entre proettes et en strokeplay individuel), les sœurs lausannoises Kim et Morgane Métraux se sont mises en route petit à petit, s’améliorant chaque jour. Quel dommage que les deux n’aient pas pu jouer dans la même équipe! Morgane Métraux a certes été nommée capitaine d’équipe et a pu choisir une co-équipière (la troisième proette et l’amateur étaient tirés au sort). «Mais elle n’était que la 20e capitaine à pouvoir sélectionner son équipe et j’avais déjà été désignée par Nuria Iturrioz», a expliqué Kim Métraux.

Morgane Métraux, 24 ans, a donc formé une équipe avec l'Anglaise Cara Gainer et la Française Justine Dreher et a commencé le tournoi mercredi avec un birdie sur le premier trou. Malgré un autre birdie par la suite, elle a dû signer un 76 au premier tour. Jeudi, Morgane Métraux a continué avec cinq birdies et malheureusement aussi quatre bogeys. Cependant, la carte de 71 lui a permis de remonter de quelques positions dans le classement individuel. Le dernier jour, le Team Métraux a été le premier à s'élancer sur le parcours à 6h25. La Lausannoise a profité de la fraîcheur matinale pour réaliser à nouveau cinq birdies lors du troisième tour, concédant seulement deux bogeys cette fois-ci. Avec un 69 au dernier tour, Morgane Métraux est revenue dans le par au total et pointe à la 57e place en individuel. Au classement par équipe, elle occupe le 29e rang avec ses co-équipières et affiche un score cumulé de 27 sous le par.

Avec le recul, Morgane Métraux tire un bilan positif: «Cette semaine était cool, d’autant que nous jouons rarement au format par équipe.» Etant donné que l’amateur qui faisait partie de son équipe ait eu des difficultés sur ce parcours préparé aux conditions du Tour, les proettes ont eu de la peine à se concentrer sur leur propre jeu, ajoute la Lausannoise. Durant toute la saison 2021, elle était concentrée sur le Symetra Tour et son seul tournoi en Europe était l’Evian Masters en juillet. Après avoir atteint son grand objectif, la montée sur le LPGA Tour, au mois d’octobre, Morgane Métraux a participé à trois tournois du LET en novembre. Elle a beaucoup apprécié cette opportunité: «L’année dernière, j’ai vécu une très bonne expérience an Arabie saoudite et c’était formidable de revenir ici.»

Kim Métraux conclut avec deux birdies  

Sa sœur Kim, qui s'est concentrée sur le LET cette saison et n'a manqué qu'un tournoi de l’Aramco Team Series 2021 en raison de sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo, a parlé d'un «évènement amusant» vendredi. Dans l'équipe de l'Espagnole Nuria Iturrioz, on a beaucoup ri et passé de bons moments sur le parcours. La Suissesse de 26 ans n'en a pas moins eu quelques regrets: «Personnellement, j'ai eu du mal à me concentrer sur mon propre jeu et à scorer lors de l'épreuve par équipe.» Contrairement à la semaine précédente, «bien que mon jeu n'ait pas été si différent». Tout comme sa sœur cadette, Kim Métraux a commencé le tournoi par un birdie mercredi et a fini avec une carte de 76. Au deuxième tour, elle a eu besoin de 73 coups, et ce n'est que le dernier jour qu'elle est restée sous le par avec un 70.

«Aujourd'hui, j'ai vraiment bien joué et je me suis donné beaucoup d'opportunités, mais je n'en ai malheureusement converti que quelques-unes. C'est assez décevant de ne pas avoir enquillé plus de putts, j'ai eu beaucoup d'occasions entre deux et cinq mètres», a déclaré Kim Métraux. «Parmi les birdies que j'ai réalisés aujourd'hui, il y a eu deux putts d'un mètre, plus un double-putt sur un par 5.» Mais son finish l’a réconfortée avec deux birdies sur les trous 8 et 9. En individuel, elle figure à la 79e place, au classement par équipe au 26e rang (score cumulé: 31 sous le par).

Après des semaines épuisantes aux Etats-Unis et dans la péninsule arabique, Kim Métraux se réjouit de passer une semaine chez elle, au bord du lac Léman. Elle fera l'impasse sur le dernier tournoi de la saison du LET en Espagne pour se concentrer sur la Q-Series de la LPGA Qualifying School. Début décembre, la Lausannoise se battra en Alabama pour monter sur le circuit féminin le mieux rémunéré au monde.

 

 

 

Plus de news de cette catégorie