23.11.2021

Le PGA Tour promet 60 millions de plus

La pression venant d’Arabie saoudite a des effets: le PGA Tour augmente la somme totale du prize money à 427 millions de dollars, soit 60 millions de plus que jusqu’ici. Quelque 20 millions sont distribués lors du seul Players Championship.

11-23-21

Jay Monahan, le chef du PGA Tour, a informé les joueurs sur les gains possibles la saison prochaine. «La hausse est à couper le souffle», a commenté le magazine Golf Monthly. Le bonus de la FedEx Cup grimpe à 75 millions de dollars, soit une augmentation de 15 millions. Cela signifie que le Tour Championship à East Lake et le chèque du vainqueur de la FedEx Cup montent de 15 à 18 millions de dollars.

Le joyau du Tour, le Players Championship au TPC Sawgrass, sera désormais doté de 20 millions de dollars au lieu de quinze millions comme par le passé. Autrement dit, 7,5 millions de dollars de plus que le prize money de l’US Open, le plus lucratif des quatre Majors.

Le Comcast Business Tour Top 10, qui récompense les joueurs à la fin de la saison régulière et avant les play-offs de la FedEx Cup double sa dotation de 10 à 20 millions de dollars. La moyenne du prize money versé sur le PGA Tour augmentera également de 8 à 9,1 millions de dollars par tournoi.

Les deux premiers tournois du play-off, le FedEx St. Jude Championship et le BMW Championship, distribuent généralement 5,5 millions de dollars chacun, ce qui signifie que la dotation de ces tournois monte à 15 millions de dollars.

Le controversé Player Impact Programm, qui récompense financièrement les joueurs pour leur engagement auprès des fans et des sponsors, est en hausse de 10 millions de dollars et atteint désormais 50 millions. En outre, un nouveau programme de bonus dit «Play 15» est introduit. Il remet une récompense de 50 000 dollars aux joueurs qui ont joué quinze tournois.

Sans tenir compte des contrats de publicité privés, conclus par les joueurs avec des équipementiers, des marques de vêtements et autres produits, 124 pros ont gagné au moins un million de dollars sur le PGA Tour cette saison.

Pression saoudienne

Au cours des derniers mois, le PGA Tour s’est vu confronté au risque de voir ses stars partir sur des Tours financés par des fonds privés, tels que le Premier Golf League approvisionné par de l’argent saoudien. L’European Tour s’appelle dès à présent DP World Tour et profite de financements de Dubaï, tout en collaborant étroitement avec le PGA Tour. L’offensive de ce dernier répond donc directement à la pression venue d’Arabie saoudite.  

Jay Monahan précise dans son information: «Nous sommes en mesure de croître plus rapidement pendant les dix années à venir que jamais auparavant au cours de notre histoire.» Autrement dit: la manne financière n’est pas près de se terminer.

 

Plus de news de cette catégorie