THE PLAYERS: LE RETOUR DE JUSTIN THOMAS

Lors du tournoi le plus lucratif de la saison, Justin Thomas fait une remontée spectaculaire. Après des semaines difficiles, l’Américain gagne le Players Championship peu avant son 28e anniversaire.

Après avoir joué 27 trous sur le parcours du TPC Sawgrass, Justin Thomas était encore en dehors du cut. Le fleuron du PGA Tour doté de quinze millions de dollars semblait devenir encore un tournoi raté pour l’Américain, dans la longue série d’échecs de cette année. Sans parler de son dérapage verbal au Tournament of Champions en janvier, lorsque plusieurs sponsors l’ont lâché. Puis, peu après, il a perdu Paul, son grand-père et son modèle. Malgré tous ces problèmes – auxquels s’est ajouté l’accident de son ami Tiger Woods – le pro du Kentucky, connu pour son esprit combatif, a montré de quelle étoffe il était fait.  

Sur ce parcours, probablement le plus sélectif de toute la saison, Justin Thomas, 27 ans, a réalisé sa meilleure performance du tee au green. Avec le score de 64, soit 8 coups sous le par, il a gardé une option sur le titre samedi.

Puis, signant une série époustouflante de birdie-birdie-eagle-birdie avant et après le turn lors du tour final, il a pour la première fois dépassé le vieux loup Lee Westwood et a remporté son premier titre au Players avec un impeccable 68. Grâce à ce 14e titre de sa carrière, Justin Thomas rejoint l’illustre cercle des quatre joueurs ayant au moins un Major, un tournoi WGC, le FedExCup et le Players à leur actif: «Je me suis battu avec acharnement et j’ai sans doute joué l’un des meilleurs tours de golf de ma vie», a commenté JustinThomas. «Mais il est devenu plus difficile de gagner que pendant les derniers mois sans fans sur le parcours, c’est certain», a-t-il ajouté. «Je suis ravi de mon comeback et si heureux d’être un Players Champion.»

Lee Westwood, en tête après 54 trous, n’a hélas pas retrouvé son meilleur jeu lors du dernier tour, frappant surtout des drives imprécis. Avec un tour final dans le par, l’Anglais, 20 ans de plus au compteur, a dû s’avouer vaincu pour un seul petit coup, exactement comme la semaine précédente. Mais le duel attendu entre Lee Westwood et Bryson DeChambeau n’a pas eu lieu cette fois-ci. Tous deux ont frappé une balle dans l’eau au trou no 4. Lee Westwood a sauvé le bogey contre un double bogey pour l’Américain. Au bout du compte, l’Américain aux gros muscles a partagé la troisième marche du podium avec le surprenant Brian Harman.

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Jeremy Freiburghaus troisième en Espagne

Lors de l’Emporadà Challenge à Gérone, trois pros suisses se classent dans le prize money. Le Grison Jeremy Freiburghaus réussit son meilleur résultat à ce jour sur le Challenge Tour avec un 3e rang. Les deux Thurgoviens Joel Girrbach et Benjamin Rusch terminent 44e (Girrbach) et 51e (Rusch).

Alps Tour: finale de la saison avec deux Suisses

Seul le top 48 de la saison a accédé à l’Emilia-Romagna Alps Tour Grand Final 2021 au Modena Golf & Country Club. Parmi eux deux Suisses: Arthur Ameil-Planchin, terminant au 17e, et Mathias Eggenberger, membre du Swiss Golf Team, au 36e rang.

Morgane Métraux décroche la carte LPGA 2022

Avec un birdie sur le dernier green lors du Symetra Tour Championship, Morgane Métraux obtient un 17e rang dans le dernier tournoi de la saison – et la 9e place au classement annuel. La Lausannoise, 24 ans, jouera donc sur le LPGA Tour l’année prochaine.

Albane Valenzuela encore dans le prize money

Avec un excellent deuxième tour de 69 lors du Cognizant Founders Cup sur la LPGA, Albane Valenzuela a franchi le cut. Mais la Genevoise a joué de malchance dimanche, puisque sa balle frappée du tee est ressortie du trou au 16. Elle termine le tournoi au 72e rang.