Infos durabilité: Plus d’argent pour la certification GEO

En plus de Swiss Golf c’est désormais aussi l’ASGI qui soutient financièrement la certification GEO des installations de golf suisses. Quelque 2500 francs seront ainsi disponibles par club dans le pot commun.

Les responsables du golf suisse ont fait bon usage de la pause des dernières semaines, dues à la pandémie, en développant des projets durables. L’organisation de golf public, ASGI, a déclaré son engagement en faveur de la durabilité en soutenant l’initiative pour le développement durable, lancée en août 2019 par Swiss Golf. «L’ASGI met à disposition 10 000 francs par an pour encourager la certification GEO d’installations de golf suisses», déclare le président de l’ASGI, Franz Szolansky. Le directeur de l’ASGI, Pascal Germanier, explique ainsi cet engagement: «Parce qu'elle est soucieuse de l'avenir, l'ASGI s'est naturellement engagée dans des projets de durabilité. Cette prise de conscience collective en faveur d'un plus grand respect de la nature et de ses ressources est une chance pour tous, mais surtout pour les générations de demain. Les mondes artificiels sont dangereux! Notre contribution dans cette évolution est aussi un signal.»
 
Swiss Golf encourage les clubs de golf suisses à obtenir la certification GEO et met à disposition, à partir de cette année, 40 000 francs chaque année afin de soutenir la certification GEO de ses membres (soit les clubs). L’association verse deux mille francs à chaque club concerné, payable en deux tranches, soit mille francs en guise de «financement de départ» lors de l’enregistrement en ligne sur l’outil OnCourse® Switzerland de GEO, puis une deuxième tranche de mille francs au moment de l’obtention de la certification.  
 
L’ASGI contribue avec effet immédiat 500 francs supplémentaires au bénéfice des clubs, payables également en deux tranches, parallèlement à la contribution de Swiss Golf. «Afin de réduire au maximum les frais administratifs, la subvention de l’ASGI sera versée conjointement avec celle de Swiss Golf», précise Franz Szolansky.
 
La somme dans le pot commun destiné à la certification GEO de clubs de golf suisses a donc considérablement augmentée. Ce qui reste inchangé est le nombre limité à vingt clubs pouvant profiter chaque année de ce soutien. 
 
28 clubs enregistrés auprès de GEO 
Swiss Golf vise la certification de l’ensemble des installations de golf suisses d’ici à 2027. Le premier pas est l’enregistrement sur OnCourse®, l’outil en ligne dont la version OnCourse® Switzerland, adaptée à la législation suisse et disponible tant en français qu’en allemand, connaît d’ores et déjà un franc succès. Si à fin août, seulement seize clubs suisses étaient enregistrés auprès de GEO, ce sont actuellement (date de référence 7 mai) déjà vingt-huit. Quatre clubs (Zürichsee, Domaine Impérial, Lausanne, Wylihof) sont d’ores et déjà certifiés GEO et Klosters s’apprête à passer par la re-certification. 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Un «crash course» pour les débutants GEO

En Suisse, 44 parcours de golf sont actuellement enregistrés sur la plateforme en ligne OnCourse®. Swiss Golf offre maintenant aux 44 autres clubs un cours accéléré pour faciliter l’initiation à GEO. La nouvelle responsable du développement durable veut ainsi éliminer les craintes liées au seuil numérique.

GEO certified® = «Swisstainable Level III»

Swiss Golf est partenaire de la Golf Environment Organization (GEO), ce qui renforce la crédibilité de toute notre branche en Suisse en matière de durabilité. Suisse Tourisme reconnaît les parcours de golf certifiés par GEO comme étant des «leaders» du développement durable et leur attribue le sigle «Swisstainable» au niveau III.

Amélioration de 70% du bilan carbone

La biodiversité et la séquestration du CO2 font que les terrains de golf comptent parmi les installations sportives les plus durables sur le plan écologique. L'analyse de l’écobilan montre clairement que les installations de golf suisses ont réduit leur empreinte écologique de 70% depuis 1990.

Terrains de golf avec effet de refroidissement

Lors du 9e Symposium suisse sur l'économie verte, Jan Driessens a présenté la stratégie de durabilité de Swiss Golf et montré pourquoi le golf peut, voire doit, faire partie des projets «Smart Cities»: les parcours de golf sont des zones de compensation écologique pour les villes, ils rafraîchissent et absorbent le CO2.