Le parcours de golf comme réservoir de CO2

Le piégeage et le stockage de CO2 (séquestration) sont la clé pour atténuer le changement climatique. Les bonnes variétés d'herbe et les hauts roughs jouent un rôle majeur à cet égard. Ils constituent un «facteur d'allègement» important dans les écobilans des terrains de golf.

Les émissions de gaz à effet de serre, notamment le dioxyde de carbone (CO2), sont directement liées à l'augmentation des températures et du niveau des mers, à la dégradation de la qualité de l'air et à des conditions météorologiques instables et extrêmes. Des résultats qui sont également présentés dans le plan stratégique «Golf Course 2030 Switzerland» – notamment sous la forme de trois scénarios pour l’avenir des terrains de golf dans une Suisse aux conditions cadres modifiées. Avec le développement de la première méthode holistique d'écobilan dans le golf, dit SEBI (Specific Eco Benefit Indicator), Swiss Golf dispose d'un instrument permettant d'enregistrer le «footprint» écologique (dommages) et le «handprint» écologique (bénéfices) d'un terrain de golf et de les comparer entre elles. Les graminées apportent une contribution non négligeable au handprint écologique d'un parcours de golf. Tout comme les arbres et les buissons, l'herbe absorbe également le CO2 de l'environnement et le stocke, ce qui soulage l’écobilan d'un terrain de golf.

Photosynthèse et variétés de graminées appropriées

L'absorption et le stockage du CO2 par les plantes s’appellent «séquestration». Elle s'effectue par le biais de la photosynthèse. Les arbres, les arbustes et les graminées (plantes à base de chlorophylle), par exemple, utilisent la lumière du soleil pour absorber le dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère et le transformer en hydrates de carbone et en sucres simples. Ceux-ci favorisent la croissance des plantes. Le CO2 se divise en oxygène, qui est libéré dans l'environnement, et en carbone, qui est fixé et stocké dans le sol ou dans les racines.

La quantité de CO2 pouvant être séquestrée par une plante dépend de différents facteurs. Un hectare de prairie naturelle ouverte peut séquestrer jusqu'à 2,5 tonnes de CO2 par an. Par conséquent, les herbes hautes des roughs constituent une ressource précieuse pour la séquestration du CO2. Les pelouses entretenues de manière intensive, telles que les greens, les tees, les fairways et les roughs tondus, consomment de l'énergie pour leur entretien – et libèrent une partie du CO2 lorsque l'herbe est coupée – mais leur population végétale par mètre carré est plus élevée que celle des prairies naturelles. Par conséquent, ils fixent relativement plus de CO2. L'essentiel est de semer des espèces et des variétés de graminées adaptées au sol et au climat.

Une étude menée par Top Green, une station d'élevage et de recherche française, a révélé des différences significatives entre les espèces de graminées et leur capacité à stocker et à fixer le carbone dans les feuilles, les racines et le profil du sol lorsqu'elles sont cultivées dans les mêmes conditions environnementales. L'étude a porté non seulement sur les espèces de graminées, mais aussi sur les différentes variétés au sein d'une même espèce. L'industrie a notamment réagi à ces résultats de recherche en développant des mélanges de semences de gazon permettant une meilleure séquestration du CO2 tout en apportant les caractéristiques requis des gazons de golf.

Même des réducteurs de CO2?

Sur la base de recherches récentes, il existe désormais une hypothèse selon laquelle la fauche robotisée fréquente accélère la séquestration du CO2, ou du moins permet une séquestration plus régulière avec moins d'engrais. Par conséquent, des terrains de golf bien situés, soigneusement conçus et construits pourraient bien devenir des réducteurs nets de CO2. Une étude de trois ans menée en Islande vise actuellement à vérifier cette hypothèse. Cette étude appelée «Carbon Par»est menée par la Scandinavian Turfgrass and Environment Research Foundation (STERF), fondée en 2006 par les fédérations de golf de Suède, du Danemark, de Norvège, de Finlande et d'Islande et par la Nordic Greenkeepers Association. Cette fondation indépendante soutient la recherche et le développement au profit du secteur du golf et du gazon.

 

 

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

GEO-Verifizierter tauschen sich aus

Die GEO-Verifizierer prüfen Golfanlagen nicht nur auf die Einhaltung von Nachhaltigkeits-Standards, sie begleiten die Clubs auch auf dem Weg zur Zertifizierung. Am 16. Juni trafen sich die vier Schweizer GEO-Verifizierer zum ersten virtuellen Gespräch.

Limpachtal, onzième parcours certifié GEO

Migros Aare a inscrit ses deux parcours de golf à la certification GEO, tandis que Limpachtal a reçu le certificat tant convoité à la fin du mois d'avril.

Une analyse SEBI pour quatre clubs supplémentaires

Swiss Golf soutient quatre autres installations de golf certifiés GEO dans la réalisation d’un écobilan et d’une analyse de l'éco-efficacité. La base de données de la fédération sera ainsi suffisamment large pour permettre de calculer l'impact total du secteur du golf en termes de CO2. L’un des objectifs de Swiss Golf est de rendre le golf suisse neutre en CO2 d'ici à 2030.

L’Europe admire le modèle «Écobilan» de Swiss Golf

La méthode d'analyse «Ecobilan» développée par Swiss Golf en collaboration avec la société Umtec fait parler d'elle au niveau international, comme le montre une réunion virtuelle du R&A.

Infos durabilité: 10 tuyaux pour les accus des chariots

Swiss Golf offre à ses membres en ce début de saison un «service de rappel» pour l’entretien correct des batteries lithium-ion de leurs chariots électriques.

Thunersee devient le dixième club certifié GEO

Le golf suisse se positionne de plus en plus comme un modèle en matière de durabilité. Avec le Golfclub Thunersee, la dixième installation de golf suisse a obtenu le statut «GEO certified». D'autres clubs sont sur le point d'obtenir également la certification.

INFOS DURABILITÉ: PAYERNE CERTIFIÉ GEO

A cause du confinement et de l’hiver, la bonne nouvelle est tombée avec un petit retard: le Golf de Payerne (photo) est la neuvième installation de golf en Suisse à avoir accompli le processus de certification GEO. Une trentaine d’autres clubs ont également lancé ce processus.

Infos durabilité: programme chargé

Au cours des deux dernières années, la commission Parcours & Durabilité a développé de nombreuses idées et projets pour rendre le golf suisse plus durable et également pour soutenir les clubs. Ces mesures seront mises en œuvre en 2021.

Nachhaltigkeits-News: Die drei Kernbotschaften

Golf ist gesund für Jung und Alt, fördert die Biodiversität und darüber hinaus reduzieren die Schweizer Golfanlagen ihren Wasser- und Energieverbrauch – dies sind die drei Kernbotschaften der Swiss-Golf-Nachhaltigkeitsstrategie 2030.

Infos durabilité: les Grisons unissent leurs forces

Le comité de Swiss Golf approuve la stratégie «Golf Course 2030 Switzerland», six clubs grisons donnent le coup d'envoi de la certification GEO et dix-neuf autres reçoivent un soutien financier.

Infos durabilité: Plus d’argent pour la certification GEO

En plus de Swiss Golf c’est désormais aussi l’ASGI qui soutient financièrement la certification GEO des installations de golf suisses. Quelque 2500 francs seront ainsi disponibles par club dans le pot commun.

Actu durabilité: mesurable en ligne

L’outil en ligne de GEO permet de mesurer la durabilité dans le golf. La Golf Environment Organization met sur pied un benchmarking international dans les domaines écologie – économie – société. Les installations de golf suisses se montrent innovantes dans ces trois domaines.

Infos durabilité: bienvenue aux oiseaux

Swiss Golf et la Station ornithologique suisse de Sempach veulent revaloriser les parcours de golf comme habitats pour les oiseaux.