WHS

World Handicap System

À partir de cette saison, un système uniforme de calcul des handicaps sera appliqué dans le monde entier. Nous montrons ce qui va et ne va pas changer pour les golfeurs en Suisse.

World Handicap System

Comment ça marche

Un système de calcul du handicap unifié au niveau mondial entre en vigueur cette saison. Voici ce qui changera et ne changera pas pour les golfeurs suisses.

Toutes les golfeuses et tous les golfeurs suisses abordent la nouvelle saison avec le handicap index correspondant à leur EGA handicap du 15 décembre 2020. «Nous avons dû prendre cette décision parce que la qualité des données des presque cent mille golfeuses et golfeurs de notre pays n’était pas suffisante pour permettre un calcul WHS juste pour tous», explique Lukas Eisner, responsable du handicapping au sein du comité de Swiss Golf.

Jusqu’à présent, c’était simple: le joueur qui obtenait 36 points stableford ou plus lors d’un tournoi améliorait son handicap, celui qui ne se retrouvait pas dans la «buffer zone» le remontait légèrement. Avec le nouveau World Handicap System (WHS), le mode de calcul change.

A partir de cette saison, c’est la moyenne des huit meilleurs résultats sur les vingts derniers qui compte. Après le tournoi, chaque joueur connaîtra son résultat, mais le «nouveau» handicap devra être calculé. Si par exemple le résultat du jour ne fait pas partie des huit meilleurs scores pris en considération, le handicap ne changera pas.

«Bien entendu, les golfeurs ne devront pas faire eux-mêmes le calcul, nous avons un programme informatique pour cela», explique Lukas Eisner. Son conseil: «Jouez beaucoup, fêtez les coups réussis et les bons résultats et ne vous préoccupez pas trop de votre handicap.»

 

Un handicap plus réaliste

Le handicap actuel atteste en première ligne du «potentiel» du joueur. L’on sait que peu d’entre eux le jouent en tournoi. Lukas Eisner explique l’un des plus grands avantages du changement: «Le nouveau système donnera plus vite une image réaliste du handicap. En cas de bons résultats, il descendra plus vite, et en cas de mauvais résultats persistants, il remontera plus vite. Ce qui fait sens.»
Avec l’âge, il devient plus difficile de jouer son handicap. «Beaucoup de joueurs seraient honnêtement contents d’avoir un handicap plus réaliste, c’est-à-dire plus élevé, car cela augmente les chances de le jouer, que ce soit en tournoi ou lors d’une partie privée.»

 

Les résultats exceptionnels seront récompensés
Les vingt derniers résultats sont la base sur laquelle la moyenne des huit meilleurs tours est calculée. En fonction des derniers résultats obtenus, le joueur reçoit donc un nouveau handicap en 2021. Il est aussi tout à fait possible que deux joueurs qui ont actuellement le même handicap reçoivent des handicaps légèrement différents après la conversion.

D’après les calculs des associations de golf européennes, les handicaps plus élevés (à partir de 18) augmenteront, les handicaps moyens resteront plus ou moins identiques et les handicaps très bas devraient être encore meilleurs. «Dans des cas particuliers, cela peut évidemment être différent parfois, par exemple pour un joueur qui a encore un handicap relativement élevé au début de sa carrière golfique. Avec le nouveau système, les résultats exceptionnellement bons seront encore mieux récompensés avec un ‘boost’, comme on l‘appelle», explique Lukas Eisner. Concrètement, cela signifie que si quelqu’un joue sept coups en dessous de son handicap en tournoi, deux coups seront déduits de ce résultat et aussi de tous les autres résultats du joueur.

 

Limite vers le haut

Par contre, la hausse du handicap sera limitée. Celui-ci pourra augmenter de cinq coups au maximum dans un intervalle de douze mois. Plus il y aura de résultats, plus le handicap sera proche de la réalité. Et désormais, un résultat sur neuf trous suffira pour obtenir un handicap.

Les résultats des tournois en stableford ou stroke play seront convertis en «score differential». La difficulté relative du parcours, respectivement le course et le slope rating, seront également pris en compte dans ce calcul.

Les score differentials apparaissent sur la feuille de handicap personnelle dans une nouvelle colonne. La moyenne des huit meilleurs scores sur les vingt derniers donne le nouveau «handicap index».

Mode de calcul
(avec plus de vingt résultats)

Score no

Date

Parcours

Course Rating

Slope Rating

Résultat brut

Score Differential

 

1

25.09.20

Bellevue

72.2

131

89

14.5

 

2

25.08.20

Panorama 

70.5

125

91

18.5

 

3

25.07.20

Panorama 

70.5

125

92

19.4

 

4

25.06.20

Panorama 

70.5

125

99

25.8

 

5

25.05.20

Panorama 

70.5

125

89

16.7

 

6

26.04.20

Vue du lac 

71.3

127

92

18.4

 

7

27.03.20

Bellevue 

72.2

131

87

12.8

 

8

15.09.19

Panorama 

70.5

125

97

24.0

 

9

08.08.19

Panorama 

70.5

125

88

15.8

 

10

06.07.19

Vue du lac 

71.3

127

87

13.5

 

11

23.06.19

Colline

69.9

118

95

24.0

 

12

15.06.19

Forêt

70.1

115

86

15.6

 

13

03.05.19

Bellevue 

72.2

131

85

11.0

 

14

01.05.19

Panorama 

70.5

125

82

10.4

 

15

23.04.19

Panorama 

70.5

125

94

21.2

 

16

23.10.18

Colline

69.9

118

89

18.3

 

17

15.10.18

Panorama 

70.5

125

97

24.0

 

18

07.06.18

Panorama

70.5

125

85

13.1

 

19

01.06.18

Panorama 

70.5

125

93

20.3

 

20

02.05.18

Panorama 

70.5

125

94

21.2

 

21

10.04.18

Bellevue 

72.2

131

86

12.1*

 
               

Avec l’entrée du nouveau résultat (score no 1), le 21e résultat est exclu du classement.

Le handicap correspond à la moyenne des huit meilleurs score differentials (en jaune).

Dans cet exemple c’est 13.3.

       

Avant le dernier résultat, le handicap était de 13.0.

 

             

 

             

 

             

 

             

 

             

Pour le calcul, on prend toujours en compte les huit meilleurs résultats sur les vingt derniers. Il est possible que certains mauvais résultats disparaissent du classement après que vingt autres tours comptant pour le handicap ont été joués, ceci sans avoir une seule fois influencé le calcul du handicap. C’est seulement en cas de mauvais résultats durables que le handicap d’un joueur remonte. Lukas Eisner explique: «Avec le nouveau système, l’effet des résultats individuels est aplani. Le handicap reflète ainsi de façon pertinente le potentiel de jeu.»

Puisque seuls les huit meilleurs résultats comptent, il sera toujours aussi difficile de jouer son handicap, ajoute-t-il. «Le WHS continue de montrer le potentiel d’un golfeur un bon jour, mais celui-ci sera plus vite adapté à la réalité.»

Le président du Golfclub Heidental le reconnaît également: «De nombreuses personnes ne jouent pas ou presque pas de tournois. Mais il y a aussi un membre qui a rendu trente résultats l’année passée.»

Suppression des «catégories»

Avec le système européen en vigueur jusqu’ici, les handicaps ont changé de façon différente selon la catégorie, et la buffer zone était aussi réglée de manière différente. Avec le nouveau World Handicap System, ces catégories disparaîtront complètement. Que ce soit un handicap 54 ou 5.4, le calcul sera le même pour tous. Et comme toujours, le golfeur qui rendra 36 points stableford ou plus aura bien joué. Lukas Eisner le résume: «Le handicap ne dit rien sur la personne et peu sur ses capacités golfiques. En fait, c’est juste un chiffre.

 

Q&A

Pourquoi un World Handicap System?

Bien que les règles de golf aient été unifiées depuis longtemps au niveau mondial, il existait jusqu’en 2019 six différentes façons de calculer le handicap, ce qui conduisait à des inégalités et rendait impossible une comparaison des handicaps. Et comme la mondialisation touche également le sport, toujours plus de résultats sont joués sur des parcours à l‘étranger. 

Dans le cadre d’une collaboration sur plusieurs années, le R&A et l‘USGA ont développé, avec les associations golfiques, un système unifié qui, après une phase de transition, a été introduit au niveau mondial au début de 2021: le World Handicap System, ou WHS.

 

Qu’est-ce qu’un handicap?

Le handicap ou handicap index, c‘est d’abord un chiffre. Ce chiffre reflète le potentiel d’un joueur de golf les bons jours. Le handicap permet aux golfeurs de différents niveaux de jeu de pouvoir jouer l’un contre l’autre de façon équitable en compétition. Grâce au handicap, le joueur plus faible a une réelle chance de gagner un match ou un tournoi. La compétition est ainsi plus intéressante pour les joueurs, même si leur niveau de jeu est très différent.   

Le WHS prend en compte les dernières prestations d’un golfeur, précisément ses meilleurs résultats. Le handicap montre donc ce qu’un golfeur est capable de fournir les bons jours.

 

Quel est le rapport entre le course rating et le handicap?

Par course rating, on entend l’évaluation de la difficulté d’un parcours de golf. Le course rating essaie d‘évaluer de la façon la plus neutre et la plus objective possible les difficultés d’un parcours, afin que différents parcours puissent être comparés entre eux.

Un joueur reçoit plus de coups sur un parcours difficile (il obtient donc un playing handicap plus élevé), et moins de coups sur un parcours plus facile (et un playing handicap plus bas). Ainsi le golfeur peut toujours jouer sur un parcours avec un handicap correct et comparer ses prestations à celles des autres joueurs.

Comment le handicap est-t-il calculé à partir de 2021?

Pour calculer le handicap index, on prend en compte les vingt derniers résultats comptant pour le handicap rendus par un joueur. On choisit les huit meilleurs parmi ces vingt. La moyenne de ces huit résultats donne le handicap actuel d’une joueuse ou d’un joueur.

Quand un nouveau résultat est enregistré, le 21e résultat quitte le classement. C’est seulement si le tout dernier résultat fait partie des huit meilleurs que le handicap change immédiatement. Mais il est aussi possible qu’un résultat entre seulement plus tard parmi les huit meilleurs et compte donc pour le calcul.

 

Quels sont les résultats valables pour le handicap?

Comme avant, un résultat peut être joué sur 9 ou 18 trous, et comme avant, les résultats des tournois par équipe ne comptent pas pour le handicap. A part les tournois, les Extra Day Scores (EDS) sont aussi pris en compte. Les EDS doivent être annoncées au préalable au secrétariat du club. Le résultat doit être attesté selon les règles de golf (avec la signature du joueur et celle du marqueur).

Et si je joue à l‘étranger?

Le joueur est responsable d’annoncer ses résultats comptant pour le handicap à son home club. Si un échange de données automatique est possible (comme par exemple avec l’Allemagne, l’Autriche et le Liechtenstein) le joueur doit s’assurer que le club dans lequel il joue le tournoi a correctement noté ses données personnelles (nom, home club, numéro de membre). Ce n’est qu’à cette condition que l’enregistrement du résultat est assuré.

Si l’envoi automatique du résultat n’est pas possible, le joueur peut transmettre une copie de sa carte de score ou une liste de résultats authentifiée à son home club. Le résultat sera introduit manuellement dans sa feuille de handicap.

A quoi ressemble ma feuille de handicap?

La feuille de handicap contient les 25 derniers résultats par ordre chronologique. Les informations suivantes sont importantes:

  • date
  • nom du club
  • données concernant le par, le course rating et le slope rating du parcours et des départs joués
  • résultat brut (en cas de «trous tracés», c’est le double bogey net qui est pris comme résultat)
  • score differential.

 

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

SWISS GOLF TEAM: SCORES

Les joueurs du Swiss Golf Team participent à divers circuits dans le monde entier. Vous trouverez ici le livescoring de tous les événements et autres tournois importants avec une participation suisse.

Plus long, plus vite, mais mieux et de façon correcte

Le style du très musclé Bryson DeChambeau influence même les cadres juniors de Swiss Golf, mais chez les amateurs on travaille avant tout la force et la vitesse. Voici comment utiliser la force musculaire à bon escient.  

Calendrier de tournois en ligne

Tous ceux et toutes celles qui aiment jouer en compétition trouveront plus de trois mille tournois de club et de Swiss Golf dans notre calendrier de tournois.

Nora Angehrn vice-capitaine de la Junior Solheim Cup

C’est un grand honneur et une reconnaissance pour son excellent travail: la Zurichoise Nora Angehrn sera, en compagnie de la légendaire Annika Sörenstam, coach de l’équipe européenne lors de la Junior Solheim Cup 2012 aux USA.

Generation Championships: inscrivez-vous dès maintenant

Le 3 juillet prochain aura lieu le 3e Swiss Golf Girls Generation Championship au Golfclub Zürichsee. A la même date, le premier Championnat des générations pour hommes aura lieu à Sion.

Questions et réponses en un coup d'œil

Qu'il s'agisse d'une mauvaise adresse ou d'une question sur les cartes EDS, vous trouverez toutes les réponses en un clin d'œil dans notre section de la foire aux questions (FAQ).

Les tournois de Clubs sont à nouveaux autorisés

Les clubs qui le souhaitent peuvent organiser des compétitions de golf.

Andreas Blattner nouveau «Spécialiste Services»

Depuis le 1er avril, Andreas Blattner renforce l’équipe de Swiss Golf dans la fonction nouvellement crée de Spécialiste Services.

Radio SRF: «Albane Valenzuela écrit une page d'histoire du golf suisse»

La radio suisse alémanique présente Albane Valenzuela une semaine après son meilleur résultat à ce jour sur la LPGA. La Genevoise entre ainsi dans l'histoire du golf suisse. Ecoutez l'émission ci-dessous.

Assemblée des délégués: toutes les motions ont été adoptées

Comme l’année dernière, l’assemblée des délégués de Swiss Golf a dû avoir lieu par voie écrite en raison du coronavirus. Toutes les propositions du comité ont été adoptées avec une nette majorité.

SONDAGE: LE GOLF SE PORTE MIEUX QUE PRÉVU

Swiss Olympic a interrogé 9988 associations sportives suisses au sujet des conséquences de la pandémie. Les résultats montrent que le golf est moins touché qu’on le craignait au début.

LA SUISSE PERD SON «MONSIEUR GOLF»

Gaston Barras est mort le 7 mars à son domicile, peu de temps avant son 90e anniversaire. Il a non seulement influencé positivement et durablement le golf suisse, mais aussi son lieu d’origine, Crans-Montana, et le Valais tout entier.

Ian Peek assistera les coachs élite

Ian Peek, Ecossais de souche, se charge d’un nouveau mandat pour Swiss Golf. Il soutiendra les douze coachs élite dans le soutien psychologique et social des joueuses et joueurs.

Junior Tour Event à Lugano annulé

Tenant compte de la situation générale, il serait possible d’organiser des compétitions pour les jeunes nés en 2001 et après. Pour Swiss Golf, il n’est cependant guère indiqué pour le moment d’organiser de grandes manifestations pour les juniors. 

Time for Tee Time!

Là où les conditions météorologiques le permettent, les parcours de golf et installations d'entrainement en extérieur vont ouvrir le 1er mars. Swiss Golf a mis à jour le concept de protection pour le sport de Golf sur la base des dernières décisions de la Confédération.

Cross et Swiss Golf prolongent leur partenariat

Depuis sept ans, Cross Sportswear est le fournisseur officiel de Swiss Golf. Ce partenariat sera prolongé et intensifié.

Un soutien professionnel pour les clubs

Alexandre Hattich accompagnera jusqu’à fin septembre au moins huit clubs suisses sur la voie de la certification GEO. Ce spécialiste en géologie et biologie aide ainsi aussi d’autres clubs interessés.

Merci à la Loterie Romande et à Swiss Los

Nous adressons un grand merci à nos partenaires, la Loterie Romande et Swiss Los.

1,8 million de francs de compensation

En raison de la pandémie, la Confédération a versé un total de cent millions de francs au sport l’année dernière. L’indemnisation attribuée au golf était nettement plus élevée que ce qu’on avait attendu à l’origine.

Une nouvelle spécialiste finance et RH

Depuis janvier, Claire Marchello travaille en renfort au siège de Swiss Golf. Elle est en charge des finances et de la gestion du personnel.  

Marc Vuillemin entre au comité de championnat EGA

Il a conservé sa responsabilité de la relève région ouest auprès de Swiss Golf jusqu’à la fin de l’année. Dès janvier 2021, Marc Vuillemin intègre le Championship Committee de l’Association européenne de golf (EGA).

Daniel Blatter, nouveau capitaine MidAm

Après quatre ans de service, John Lee remet la fonction de capitaine du cadre national MidAm à Daniel Blatter. L’Argovien de 34 ans veut «rendre plus visible» la catégorie des 25+.