Kim Métraux

Kim Métraux: «Fière de ma saison»

La Lausannoise Kim Métraux termine sa première saison sur le Ladies European Tour (LET) au 21erang du classement annuel, et Morgane, sa sœur cadette, au 45e rang. Elles ont connu des fortunes diverses lors de la finale en Espagne. Grâce à ses bonnes performances sur le Ladies European Tour, Kim Métraux, 25 ans, serait actuellement qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo 2021.

Lors de l’Andalucía Costa Del Sol Open, Kim Métraux, 25 ans, a joué de mieux en mieux. Après des scores de 75, 74 et 72, elle a réussi un excellent 69 pour conclure. «Je suis très contente de cette fin. Et j’aurais même pu faire mieux si je n’avais pas raté deux putts de deux mètres pour des birdies», a-t-elle dit après le dernier tour de cette saison très particulière. Son total de +2 lui vaut le 22e rang. Au classement annuel de la saison raccourcie elle pointe à la 21e place.  
 «Je suis très satisfaite et fière de ma saison 2020», ajoute-t-elle. «Mon niveau de jeu s’est considérablement amélioré. Obtenir un 21e rang dans la Race to Costa del Sol du Ladies European Tour durant ma première saison complète est génial et me donne confiance pour l’année prochaine. Je me réjouis déjà de pouvoir rejouer en 2021.» 
 La même chose vaut pour sa sœur Morgane, de deux ans sa cadette. Absente pour blessure pendant toute la saison 2019, elle s’est également qualifiée pour le LET en 2020, mais n’a pu jouer que huit fois sur le Tour cette saison. Elle a débuté la finale en Espagne avec un tour dans le par, puis a perdu du terrain avec des scores de 73 et deux fois 76 coups. Mais elle se maintient toutefois au top 50 du classement annuel. 

Triple victoire
La Danoise Emily Pedersen, 24 ans, a réussi une «triple victoire» puisqu’elle avait déjà gagné les deux derniers tournois en Arabie saoudite, avant de s’imposer en Espagne avec quatre coups d’avance.  Sa victoire au classement annuel était déjà assurée avant la finale. Durant cette courte saison, elle a gagné cinq fois lors de douze tournois, accumulant trois fois plus de points que sa dauphine.

Kim Métraux actuellement qualifiée pour les JO
Grâce à ses bonnes performances sur le Ladies European Tour, Kim Métraux, 25 ans, serait actuellement qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo 2021. Au classement mondial professionnel, elle a pour la première fois dépassé Albane Valenzuela en tant que meilleure Suissesse.
«Je sais que je m’approche de plus en plus des JO. Mais jusqu’en juin, il y aura encore de nombreux tournois à jouer. Je vais les aborder l’un après l’autre et on verra bien», a commenté Kim Métraux avant la finale du Ladies European Tour en Espagne. 
Sa sœur Morgane, de deux ans sa cadette, a avancé de 300 places au classement mondial. Elle vient d’obtenir un excellent top 10 en Arabie saoudite, lors du tournoi le plus lucratif du Ladies European Tour avec un prize money d’un million de dollars. 

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Kim Métraux qualifiée pour les Final Series de la LPGA Q-School

Sur la base de quatre tours très solides en Floride et d'un score total de 7 sous le par, Kim Métraux passe avec succès la Stage 2 de la Q-School du LPGA Tour 2022. La Lausannoise de 26 ans se qualifie ainsi pour les Final Series qui auront lieu début décembre en Alabama.

Albane Valenzuela dans le prize money en Corée

Jeudi dernier, Albane Valenzuela a entamé le BMW Ladies Championship avec un impeccable 69 (-3) sans bogey. Après quatre tours, la Genevoise termine le tournoi du LPGA Tour en Corée du Sud au 70e rang – et grappille quelques points pour le classement annuel

Top 30 pour Benjamin Rusch à Gérone

Le deuxième tournoi sur l’Empordà Links de Gérone n’était pas aussi réussi que le précédent du point de vue suisse: lors du Challenge Costa Brava seul Benjamin Rusch s’est classé dans le prize money. Le Thurgovien a ainsi décroché un droit de jeu complet sur le Challenge Tour 2022.

Rang 26 pour le Team Kim Métraux à New York

Lors du troisième tournoi de l’Aramco Team Series à New York, l’équipe de Kim Métraux pointe au 26e rang. Au classement individuel, la Lausannoise ne franchit pas le cut. Déçue elle remarque: «Mon score ne reflète pas la qualité de mon jeu en ce moment.»