Westwood et Fitzpatrick triomphent

Matthew Fitzpatrick gagne le DP World Tour Championship à Dubai lors d'une finale dramatique, tandis que Lee Westwood, 2e de la finale, remporte le classement annuel de la «Race to Dubai».

Quel jour de gloire pour les golfeurs britanniques! Matthew Fitzpatrick a gagné le DP World Tour Championship à Dubai avec quinze coups sous le par et des scores de 68, 68, 69 et 68, avançant du 16e au 2e rang de la Race to Dubai. En 2016 déjà, Matthew Fitzpatrick avait remporté le tournoi final de l’European Tour. Pendant les deux années suivantes, l’Anglais a gagné deux fois en série l’Omega European Masters de Crans-Montana.

Lee Westwood, qui répartit ses 24 titres sur le Tour sur quatre décennies, et qui avait déjà gagné le DP World Tour Championship en 2009 et remporté deux fois la Race to Dubai, n’avait besoin que d’un 2e rang pour remporter le classement annuel. Le Britannique a réussi à terrasser Patrick Reed sur les derniers mètres. Avec des scores de 70, 68, 68 et 68 (-14), il est devenu pour la troisième fois le roi du golf européen. Agé de 47 ans, sept mois et vingt jours, il est même le plus vieux joueur de tous les temps à remporter la Race to Dubai.

Patrick Reed aurait, quant à lui, pu devenir le premier Américain gagnant le classement général européen. Dans la dernière ligne droite, «Captain America» était toutefois à court de souffle. Notant deux bogeys aux trous 16 et 17, le Texan de 30 ans a dû lâcher son leadership – tant au tournoi qu’au classement annuel – au bénéfice du duo Fitzpatrick-Westwood. Malgré le fait que l’Américain ait brillamment réussi à enquiller son chip au dernier trou. 

Matthew Fitzpatrick avait démarré son quatrième tour en trombe avec quatre birdies, se hissant seul en tête. Il n’a plus cédé cette place, triomphant au dernier tournoi de l’année et encaissant un gros chèque d’environ 2,5 millions euros.

Et Lee Westwood? Il fêtera Noël de manière très spéciale après une saison non moins spéciale. «Pour plusieurs raisons, cette année était bizarre.L’European Tour a fait un boulot incroyable pour mener la saison à son terme. Cela fait vingt ans que j’ai terminé 2e à Valderrama, gagnant l’Ordre du mérite. Ici, j’ai de nouveau terminé au 2e rang et remporté le classement annuel. Gagner ne devient pas plus simple mais je prends simplement du plaisir à jouer au golf contre tous ces jeunes.» 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Trio gagnant avec 99 sous le par ...

La nouvelle année débute avec plusieurs records. L'Australien Cameron Smith s'est imposé à Hawaï avec 34 sous le par, suivi de Jon Rahm (-33) et Matt Jones (-32). Tous les trois ont battu l'ancien record d'Ernie Els sur le Plantation Course du Kapalua Resort.

LET 2022: Anaïs Maggetti décroche un droit de jeu complet

Lors de la Final Stage des qualifications pour le Ladies European Tour, la Tessinoise Anaïs Maggetti s’est offert un cadeau de Noël avec un droit de jeu complet pour la saison 2022.

Comeback réussi: Team Woods battu par les Daly

Tiger Woods et son fils Charlie décrochent le 2e rang lors du PNC Championship grâce à une fulgurante série de birdies. Ils perdent deux coups sur les vainqueurs, John Daly père et fils.

Comeback confirmé: Woods prend le départ avec son fils

Le PNC Championship est le premier tournoi auquel participe Tiger Woods depuis son grave accident de la route en février. Comme l’année dernière déjà, il jouera aux côtés de son fils Charlie.