Fraizer Harris, 6 ans, réalise son plus beau rêve

Le petit Fraizer Harris avale tous les jours une cinquantaine de comprimés en raison d’une maladie métabolique. Grâce à une collecte de fonds, le garçon de 6 ans qui vit au pays de Galles, est sur le point de réaliser un rêve: participer aux Championnats du monde juniors aux USA.

La mucoviscidose est une maladie métabolique congénitale dans laquelle un mucus épais se forme dans les cellules et obstrue peu à peu les organes vitaux. Dans le cas de Harris Fraizer, ce sont surtout les poumons qui sont touchés, et à cause du coronavirus, il a dû passer trois mois à la maison au printemps 2020.

La passion du petit Fraizer pour le golf a été éveillée par son père, qui a installé un putting green dans son jardin pour que son fils puisse s'entraîner pendant le confinement. Il est immédiatement tombé amoureux du golf. Entretemps, il a déjà gagné onze tournois et s'est qualifié pour les Championnats du monde juniors aux Etats-Unis l'année prochaine. Sa mère, Jermaine Harris, organise une collecte de fonds pour financer son voyage aux USA et à d'autres tournois.

L'action se poursuit jusqu'à la fin du mois de janvier. Actuellement, plus de 17 200 livres ont déjà été données sur les 19 980 livres visées. Parallèlement, la famille Harris souhaite sensibiliser le public à la mucoviscidose. «Le golf est génial parce qu'il me permet de prendre l'air, ce que j'adore, et parce que c'est bon pour mes poumons», déclare le petit garçon sur le site de la collecte de fonds.

https://www.gofundme.com/f/get-fraizer-to-the-junior-world-golf-championships

 

 

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Premier College Camp

Les golfeuses et golfeurs suisses étudiant aux USA ont profité du congé de Thanksgiving pour participer à un camp d’entraînement commun sous la direction de Marc Chatelain et Jeremy Carlsen. Ce College Camp doit désormais avoir lieu chaque année.

Le ménisque – une «pièce d'usure» qui mérite notre attention

Tout le monde connaît le ménisque. Sa lésion est l'une des plus fréquentes au niveau de l'articulation du genou. Contrairement au football ou au ski, le risque dans le golf est nettement plus faible, mais cette «pièce d'usure» mérite l’attention nécessaire.

Au soleil avec le pro

De nombreux golfeurs se rendent au soleil en hiver. En compagnie d’un pro, ils peuvent combiner idéalement vacances et progrès dans leur jeu de golf, je le sais d’expérience.

The Spirit: les Suissesses décrochent l’argent

Lors du tournoi par équipes provenant de vingt nations, Caroline Sturdza et Chiara Tamburlini se classent au 2e rang chez les dames, derrière les USA. Au classement «mixte» avec les messieurs, la Suisse pointe au 6e rang, alors que les USA s’imposent clairement au classement général aussi.