Junior Orange Bowl: top 20 pour Levy et Keller

Lors du traditionnel tournoi international de Miami, Victoria Levy pointe au 14e rang chez les girls, Marc Keller obtient un 20e rang alors qu’il joue son premier tournoi aux USA.

2022-01-07

Les deux meilleurs juniors U-18 de chaque nation engagée peuvent participer au «Junior Orange Bowl International Golf Championship» qui a traditionnellement lieu début janvier. Parmi les titulaires les plus célèbres de ce tournoi, on trouve des noms comme Tiger Woods (1991), Inbee Park (2002), Lexi Thompson (2009) et Joaquin Niemann (2014). La Genevoise Albane Valenzuela est la seule Suissesse à avoir piu remporter ce titre prestigieux voici sept ans.

En 2021, Swiss Golf a renoncé à envoyer une délégation à Miami en raison du coronavirus. Cette année, ce sont, comme d’habitude, les premiers de l’Ordre du mérite chez les juniors suisses, Victoria Levy et Marc Keller, qui ont été sélectionnés.

La Lausannoise a réussi une entame extrêmement stable sur The Biltmore, un parcours très exigeant. Après deux tours, Victoria Levy pointait au 7e rang provisoire avec +4. Au cours des deux tours décisifs, son score total est monté à +10, et elle a reculé au 14e rang.

«La participation à ce tournoi était l’un des objectifs de ma saison», a dit Victoria Levy. «Je savais aussi que jouer en Floride représentait un grand défi. Les pelouses sont différentes, le climat chaud et humide, etc.» Vu sous cet angle, elle était donc contente de sa performance. «Au deuxième tour, j’ai réussi le deuxième meilleur résultat du jour malgré les conditions venteuses. Mais le troisième et le quatrième tour étaient un peu plus difficiles», a-t-elle ajouté. «Dans l’ensemble, mon jeu était à la hauteur, et je pense que ce premier tournoi aux USA était très positif. J’aborde donc ma carrière au niveau du college golf avec de grandes attentes.»

C’est la Colombienne Maria José Marin qui a remporté la victoire avec huit coups sous le par. C’est d’ailleurs exactement le résultat de rêve de son troisième tour, lorsqu’elle a enregistré huit birdies et dix pars.

Chez les boys, c’est l’Américain Nicholas Prieto qui s’est imposé avec également huit coups sous le par, dépassant tous ses concurrents avec une dernière carte de 65 (-6).

Le Zurichois Marc Keller a réussi seize birdies au total, soit seulement trois de moins que le vainqueur du tournoi. «Je suis assez content puisqu’il s’agit de mon premier tournoi de la nouvelle saison», a dit le junior suisse après son premier tournoi sur sol américain. «J’ai d’abord dû m’habituer au ‘bermudagrass’ très épais, au grain sur les greens et au vent qui soufflait fort.»

A la mi-tournoi, Marc Keller notait +6. Ensuite, il a mis le turbo avec un 71 (par) et un 72 pour finir. Avec un total de +7 il obtient un 20e rang dans un tableau de 60 joueurs. «Etant donné que je viens directement de la pause hivernale, je n’ai pas pu fournir ma meilleure performance, notamment en ce qui concerne le petit jeu», a-t-il commenté. «Mais ce fut une expérience géniale. J’ai eu énormément de plaisir et j’ai eu la confirmation que je peux me mesurer aux meilleurs juniors.»

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Un golfeur de loisir réussit un ace et un albatros

L'Irlandais Rowan McCarthy réussit ce que la plupart des professionnels ne parviennent jamais à faire. Le golfeur au handicap 20 a joué un hole-in-one et un albatros en l'espace de quatre trous.

Premier College Camp

Les golfeuses et golfeurs suisses étudiant aux USA ont profité du congé de Thanksgiving pour participer à un camp d’entraînement commun sous la direction de Marc Chatelain et Jeremy Carlsen. Ce College Camp doit désormais avoir lieu chaque année.

Fraizer Harris, 6 ans, réalise son plus beau rêve

Le petit Fraizer Harris avale tous les jours une cinquantaine de comprimés en raison d’une maladie métabolique. Grâce à une collecte de fonds, le garçon de 6 ans qui vit au pays de Galles, est sur le point de réaliser un rêve: participer aux Championnats du monde juniors aux USA.

Le ménisque – une «pièce d'usure» qui mérite notre attention

Tout le monde connaît le ménisque. Sa lésion est l'une des plus fréquentes au niveau de l'articulation du genou. Contrairement au football ou au ski, le risque dans le golf est nettement plus faible, mais cette «pièce d'usure» mérite l’attention nécessaire.