Infos durabilité: les Grisons unissent leurs forces

Le comité de Swiss Golf approuve la stratégie «Golf Course 2030 Switzerland», six clubs grisons donnent le coup d'envoi de la certification GEO et dix-neuf autres reçoivent un soutien financier.

Lors de sa réunion de fin octobre, le comité de Swiss Golf a traité entre autres de la stratégie «Golf Course 2030 Switzerland», dont l'objectif est d'harmoniser la jouabilité et l'écologie sur les terrains de golf. Le document élaboré par la commission Parcours et durabilité comprend une trentaine de pages. Le comité a approuvé à l'unanimité le vaste dossier et a confié au président de la commission, Jan Driessens, la mise en œuvre de la stratégie. «Nous nous sommes immédiatement mis au travail», a dit ce dernier en riant. «Dans les prochains jours, nous enverrons le document, qui n'est actuellement disponible qu'en anglais, à GEO et au R&A», a poursuivi Jan Driessens. «Dès que le nouveau site de Swiss Golf sera en ligne, nous mettrons le document stratégique ‚Golf Course Switzerland 2030‘ à la disposition de toutes les parties intéressées, en allemand et en français.»

Signal de départ des Grisons
A la mi-octobre, l'Association de golf des Grisons a convié à une séance de «kick off» à Domat/Ems. Jan Driessens a fourni des informations sur le thème de la durabilité dans le golf et les processus en vue de la certification GEO. Ian Gibbons, directeur du Golfclub Lipperswil, certifié cet été, a donné des conseils pratiques. Sept clubs de golf grisons – Arosa, Buna Vista Sagogn, Engadin (Samedan & Zuoz), Klosters (re-certification), Lenzerheide, Vulpera – veulent maintenant unir leurs forces pour s'attaquer ensemble au processus de certification.

19 clubs dans le programme de durabilité
Les efforts de Swiss Golf en matière de durabilité sont en bonne voie. Swiss Golf vise la certification GEO de tous les terrains de golf suisses d'ici 2027. Huit des 98 clubs sont déjà certifiés GEO; trois autres sont certifiés ISO 14001 et répondent aux normes internationales de gestion environnementale. Bad Ragaz et Heidiland ont passé avec succès la re-certification ISO en automne.

La première étape sur la voie de la certification initiale GEO est l'inscription sur la plateforme en ligne OnCourse®. Début novembre, trente-quatre clubs suisses avaient franchi ce pas; dix-neuf d'entre eux ont également signé l'accord avec l'association et recevront un soutien financier de 2500 francs suisses. Cette contribution sera versée en deux tranches: la première moitié sous forme de «financement de démarrage» pour l'inscription à OnCourse®, la seconde après la réussite de la certification GEO. Un maximum de vingt clubs par an peut bénéficier de cette contribution. Le contingent était presque épuisé durant l'année de lancement.

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Un «crash course» pour les débutants GEO

En Suisse, 44 parcours de golf sont actuellement enregistrés sur la plateforme en ligne OnCourse®. Swiss Golf offre maintenant aux 44 autres clubs un cours accéléré pour faciliter l’initiation à GEO. La nouvelle responsable du développement durable veut ainsi éliminer les craintes liées au seuil numérique.

GEO certified® = «Swisstainable Level III»

Swiss Golf est partenaire de la Golf Environment Organization (GEO), ce qui renforce la crédibilité de toute notre branche en Suisse en matière de durabilité. Suisse Tourisme reconnaît les parcours de golf certifiés par GEO comme étant des «leaders» du développement durable et leur attribue le sigle «Swisstainable» au niveau III.

Amélioration de 70% du bilan carbone

La biodiversité et la séquestration du CO2 font que les terrains de golf comptent parmi les installations sportives les plus durables sur le plan écologique. L'analyse de l’écobilan montre clairement que les installations de golf suisses ont réduit leur empreinte écologique de 70% depuis 1990.

Terrains de golf avec effet de refroidissement

Lors du 9e Symposium suisse sur l'économie verte, Jan Driessens a présenté la stratégie de durabilité de Swiss Golf et montré pourquoi le golf peut, voire doit, faire partie des projets «Smart Cities»: les parcours de golf sont des zones de compensation écologique pour les villes, ils rafraîchissent et absorbent le CO2.