Brooks Koepka: comeback avec fans

Lors des derniers tournois, il a raté le cut trois fois de suite. Mais Brooks Koepka a réussi sa chasse-poursuite dans la finale du Waste Management Phoenix Open, notamment avec un miraculeux chip-in sur l’avant-dernier trou.

Pour la première fois depuis longtemps, des spectateurs limités à cinq mille fans par jour ont pu assister à un tournoi de golf. Cela semblait motiver tout particulièrement Brooks Koepka, 30 ans. L’Américain, qui a souffert de plusieurs blessures ces derniers temps, a rattrapé un retard de cinq coups, engrangeant son huitième titre sur le PGA Tour avec un 65 (-6). Il y a six ans, ce fut d’ailleurs également au Phoenix Open que Brooks Koepka a remporté sa première victoire au plus haut niveau du circuit professionnel.

Cette année, une dizaine de joueurs se sont trouvé dans un mouchoir de poche, avec un coup de différence peu avant la fin. Grâce à un incroyable chip-in au 17, Brooks Koepka a pris ses distances avec un eagle. La chance était de son côté lorsque la balle a touché l’avant-green. «Elle a fait un sympathique petit kick à droite et a foncé droit sur le trou», a commenté Brooks Koepka avec le sourire.

Kyoung-Hoon Lee et Xander Schauffele partagent le 2e rang avec -18. Xander Schauffele, parti en tête (avec Jordan Spieth) dans le tour final, a enterré ses espoirs avec une balle frappée dans l’eau au trou no 17. Jordan Spieth y a connu un malheur semblable, alors que sa balle avait atterri sur le green avant de continuer de rouler jusqu’à la petite pente qui menait droit dans l’eau. La veille, l’Américain avait signé une carte de 61 pour partager la tête du leaderboard. Mais au lieu d’une nouvelle victoire, tant attendue depuis 2017, il a dû se contenter de la 4e place ex-aequo.  

Le Mexicain Carlos Ortiz et Steve Stricker bientôt 54 ans, se sont tous deux classés à -17. Le «quinqua» Stricker a touché 18 greens sur 18 en régulation dimanche, et il lui manquait deux petits points pour devenir le vainqueur le plus âgé dans l’histoire du PGA Tour.

 

 

INFOS SUPPLÉMENTAIRES DE CETTE CATÉGORIE

Top 30 pour Benjamin Rusch à Gérone

Le deuxième tournoi sur l’Empordà Links de Gérone n’était pas aussi réussi que le précédent du point de vue suisse: lors du Challenge Costa Brava seul Benjamin Rusch s’est classé dans le prize money. Le Thurgovien a ainsi décroché un droit de jeu complet sur le Challenge Tour 2022.

Rang 26 pour le Team Kim Métraux à New York

Lors du troisième tournoi de l’Aramco Team Series à New York, l’équipe de Kim Métraux pointe au 26e rang. Au classement individuel, la Lausannoise ne franchit pas le cut. Déçue elle remarque: «Mon score ne reflète pas la qualité de mon jeu en ce moment.»

Jeremy Freiburghaus troisième en Espagne

Lors de l’Empordà Challenge à Gérone, trois pros suisses se classent dans le prize money. Le Grison Jeremy Freiburghaus réussit son meilleur résultat à ce jour sur le Challenge Tour avec un 3e rang. Les deux Thurgoviens Joel Girrbach et Benjamin Rusch terminent 44e (Girrbach) et 51e (Rusch).

Alps Tour: finale de la saison avec deux Suisses

Seul le top 48 de la saison a accédé à l’Emilia-Romagna Alps Tour Grand Final 2021 au Modena Golf & Country Club. Parmi eux deux Suisses: Arthur Ameil-Planchin, terminant au 17e, et Mathias Eggenberger, membre du Swiss Golf Team, au 36e rang.