Le Golf est bon pour la santé

En moyenne, les golfeurs vivent cinq ans de plus que les non-golfeurs. Publiée dans le "Scandinavian Journal of Medicine and Science in Sports", une étude marquante a révélé une réduction de 40% du taux de mortalité chez 300'000 membres de la fédération suédoise de golf, ce qui correspond à une augmentation de l'espérance de vie d'environ cinq ans. Ceci s'applique aux deux sexes, à tous les âges et à toutes les catégories sociales.

"51% de la population se considère en bonne santé et ce taux grimpe à 72% chez les golfeurs"

Activité Physique Modérée

Le golf est une activité physique modérée mise en évidence par la plupart des sources, y compris la célèbre publication internationale sur la quantification de l'activité physique, "The Compendium of Physical Activity", et recommandée par les décideurs politiques du monde entier, incluant l'OMS, le ministère américain de la santé et des services sociaux et les médecins en chef du Royaume-Uni.

Les activités d'intensité modérée sont celles qui vous font bouger assez rapidement ou assez vigoureusement pour brûler trois à six fois plus d'énergie par minute que lorsque vous êtes assis tranquillement.

Les efforts physiques demandés par une partie de golf sont équivalents ou supérieurs à ceux d'autres activités sportives courantes, comme le fitness ou le yoga.

"Sur un parcours de 18 trous, les joueurs marchent entre huit et dix kilomètres, soit bien plus que les 10'000 pas quotidiens recommandés, et brûlent jusqu'à 2'000 calories"

Performances physiques et Équilibre

La pratique du golf permet d'améliorer la performance de marche, la force, la puissance et l'endurance musculaire, de même que l'équilibre et la souplesse. Elle est également susceptible d'améliorer la santé cardiovasculaire, respiratoire et métabolique.

Pour tirer le meilleur parti de ce sport, les golfeurs devraient jouer au moins 150 minutes par semaine, en marchant sur le parcours. Les joueurs devraient également faire des exercices d'échauffement et de renforcement pour réduire le risque de blessure.

Des golfeurs ayant participé à un programme d'entrainement ont démontré un meilleur équilibre dynamique et statique que les non-golfeurs. La force des muscles des membres et l'équilibre étaient meilleurs chez les golfeurs que chez les non-golfeurs, comme en témoignent la prise et le balancement d'un club, la marche et l'accroupissement.

"Si vous jouez au golf au moins 150 minutes par semaine, vous répondez aux recommandations de l'OMS en matière d'exercice physique"

Voici un témoignage concernant les effets de la pratique du golf sur la force et l'équilibre.

Santé mentale et Bien-être

Avec l'impact de COVID-19 sur la société mondiale en 2020, jouer au golf et passer du temps dans les espaces verts a été mis en avant comme une solution possible pour lutter contre la maladie.

Le professeur Jenny Roe, éminent psychologue environnemental de l'université de Virginie, a souligné que les environnements des terrains de golf possédaient de nombreuses caractéristiques naturelles - y compris l'eau, la biodiversité, la variété spatiale et la lumière - qui contribuent à réduire le stress et à favoriser le calme. Dans un reportage de "Syngenta Growing Golf", diffusé lors de la Journée mondiale de l'environnement le 5 juin 2020, Roe a suggéré que les joueurs potentiels sont attirés par le golf parce qu'il est en plein air et offre une détente et un soulagement du stress.

"Pas besoin de forcément s'enfermer dans un fitness pour profiter des bénéfices de l'exercice physique ; jouer au golf produit la majorité de ces bienfaits, en plus de ceux produits par les espaces verts et l'interaction sociale"

En outre, un projet mené en 2020 a révélé que le golf peut avoir un impact positif sur le comportement et le bien-être des enfants.

Sur une période de six semaines, les enfants qui ont participé ont été évalués sur leurs compétences en golf, leur activité physique et leur bien-être personnel. Les tests comprenaient des mesures physiques telles que la performance de saut, la force du dos et de la poignée, le temps de réaction et l'équilibre, ainsi que leur propre sentiment d'estime de soi et de résilience.

Les participants ont fait part d'une augmentation de leur bien-être dans toutes les catégories, tandis que trois des quatre tests physiques ont également montré une amélioration des résultats.

La santé mentale étant un sujet de plus en plus important dans le monde entier, les troubles tels que la maladie d'Alzheimer, d'autres formes de démence et la perte de mémoire ont été observés comme bénéficiant du golf. Un certain nombre de sites en Australie, Angleterre, au Japon, en Écosse et aux États-Unis ont tous identifié que l'environnement d'un club de golf est thérapeutique, offre une interaction sociale, renforce la santé mentale et encourage même les gens à pratiquer le golf. Bien que les preuves dans ce domaine soient anecdotiques et que des recherches scientifiques plus tangibles soient nécessaires, des exemples notables peuvent être cités.

Interaction sociale

Le golf peut contribuer à réduire le risque d'anxiété, de dépression et de démence, en améliorant le bien-être, l'estime de soi et la confiance en soi d'une personne.

La pratique du golf permet de remédier à un manque d'interaction sociale. Une observation effectuée sur une période de cinq ans a démontré que l'isolement social est le plus grand facteur de risque pour la santé dans une population ayant peu de contacts quotidiens.

"80% des golfeurs ont une vie sociale plus heureuse que la population en général, avec ses 60%, et risquent moins de souffrir de solitude"

Lutte contre les maladies

Le golf, en tant qu'activité physique, peut aider à prévenir et à traiter 40 maladies chroniques majeures, dont le diabète, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer du sein et du côlon, la dépression et la démence. D'autres études ont souligné que les facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral, tels que le cholestérol et la pression artérielle, sont réduits dans les populations qui jouent au golf.

"Le golf peut contribuer à réduire les coûts de santé et peut apporter une valeur ajoutée aux systèmes de santé grâce à la prescription sociale"

Les avantages l'emportent largement sur les risques!

La pratique du golf comporte des risques, notamment de blessures, mais le taux d'incidence est faible et peut être réduit par un échauffement de sept minutes.

L'exposition au soleil est élevée durant une partie de golf, mais elle peut être atténuée par l'application d'une crème solaire appropriée. Par ailleurs, l'exposition à l'air frais et au soleil permet d'augmenter le taux de Vitamine D.

En résumé, le Golf peut être pratiqué par des personnes de tous âges et de toutes capacités, y compris par les personnes handicapées.

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter le "The R&A Health Report"